L’adoption de la Charte du bibliothécaire volontaire par le Conseil supérieur des bibliothèques en 1992  a marqué un moment important dans la reconnaissance des bénévoles en bibliothèque.

Leur place dans le développement de la lecture publique rurale a été pleinement affirmée.

La charte a permis d’énumérer un certain nombre de droits devant être accordés par les communes ou associations pour le compte desquels ils agissent : conditions de travail, sécurité, indemnisation des frais engagés, protection publique, formation.

Qui dit droit dit naturellement devoirs : engagement dans la durée, reconnaissance de l’autorité publique, formation.

Cliquez ici pour télécharger la charte : charte du bibliothécaire volontaire