Il y a quelque chose de grave et voluptueux dans ces sonates composées par Alessandro Scarlatti (1660-1725). Leur titre originel est sonate a quattro senza cembalo : sonates sans clavecin.

A l’époque baroque le clavecin était un instrument incontournable. Avoir composé sous cette forme (2 violons, un alto et un violoncelle) a quelque chose de précurseur et annonce le quatuor à cordes tel qu’on le rencontrera à la période classique.

Nous devons cet enregistrement au quatuor Les Récréations, un ensemble instrumental qui depuis 2010 explore et revisite la musique ancienne.

Coup de cœur proposé par Christine (BDM)

Réserver ce disque