Classique

Quelle idée originale d’aborder le répertoire médiéval par le biais d’un bestiaire ! Mais pas n’importe quel bestiaire puisqu’il s’agit de créatures fantastiques, de celles que l’on trouve tapies dans les enluminures, dans des tapisseries, dans des sculptures d’églises ou des coffrets d’ivoire. Une harpe, un luth et une voix composent l’ensemble Dragma qui nous chante le phénix, la sirène, le basilic ou les plus exotiques panthères et lions.

Coup de cœur proposé par Christine (BDM)

Réserver le disque