Représenter toute une vie en un solo de danse contemporaine, tel était le projet de la danseuse et chorégraphe Carolyn Carlson, lorsqu’elle a conçu son spectacle Blue lady en 1983 à Venise. De la petite fille sautillante de joie à la vieille femme folle et désespérée, elle réussit à interpréter toutes les facettes de l’existence d’une femme, sur la musique envoûtante de René Aubry.

André S. Labarthe, critique de cinéma et réalisateur, a filmé le travail de création de Carolyn Carlson de 1983 à 1985. Vingt-cinq ans plus tard, à Roubaix, il est également présent pour enregistrer la reprise de ce solo par le danseur finlandais Tero Saarinen, guidé par Carolyn Carlson. Il nous plonge dans les séances de répétition et filme avec humour, légèreté et philosophie, les coulisses de cette « transmission, transfusion, transgression ». Un documentaire unique, drôle, autour d’une œuvre chorégraphique bouleversante !

Coup de coeur proposé par Adèle (BDM)

Réservez le DVD

 

En Bonus : si vous aimez la danse retrouvez des milliers de ressources chorégraphiques sur https://www.numeridanse.tv/accueil

Retrouvez Carolyn Carlson dans cette vidéo