Rock

Ce deuxième album d’Apex Manor s’intitule Heartbreak city : Los Angeles, dont est originaire Ross Flournoy, la tête pensante derrière ce projet, serait-elle la ville des cœurs brisés ? Sous le soleil californien, la mélancolie est palpable dans ces chansons où les histoires d’amour finissent mal. Ross Flournoy pose sa voix languide sur des lits de guitares fuzz et de reverb.

Heartbreak City reste cependant un album pop dans le sens où chaque refrain est parfaitement calibré et que derrière le mur du son se cachent de jolies pépites mélodiques. Faisant la synthèse entre l’art de la mélodie américain et le spleen britannique, Apex Manor nous livre un bien bel album au charme vénéneux qui ressuscite la noisy pop des  90’s !

Coup de cœur proposé par Vincent (BDM)

Réserver le disque

 


 

 Réserver le disque