Valentine Cuny-Le Callet, jeune femme de 19 ans, correspond avec Renaldo McGirth, un condamné à mort américain incarcéré dans une prison de Floride. C’est cette correspondance qui nous est racontée dans ce magnifique roman graphique. Valentine découvre le monde carcéral américain : les règles contraignantes, la censure mises en place par l’administration carcérale américaine pour les correspondances. Cet album témoigne d’une triste réalité vis-à-vis d’un système carcéral dur. Un véritable lien d'amitié se tisse entre eux, les lettres permettent à Renaldo (plus jeune condamné à mort des Etats-unis) de s’évader de sa cellule de 5 m² lorsque Valentine parle de son quotidien. Valentine fera également un voyage aux États-Unis pour rencontrer son correspondant. Il n'est pas question de refaire le procès ou de disculper Renaldo, mais de relater leur correspondance débuté il y a 6 ans.

Un roman graphique d’une forte intensité, émouvant, écrit à quatre mains dans lequel on retrouve également les dessins et les écrits de Renaldo. Si le nom de Renaldo ne figure pas sur la couverture, c'est que la loi interdit tout condamné de tirer profit de son crime : Renaldo a donc fait don de ses travaux à Valentine.

 

Un coup de cœur proposé par Murielle (BDM)

 

Réserver la BD