Roman

Danthôme n'a jamais quitté sa ferme jurassienne... tout comme son père avant lui. Aujourd'hui, l'homme vieillissant s'apprête à passer la main à son fils Mo. Sauf que les deux hommes n'ont pas la même vision de l'agriculture... Brun appartient à cette génération de paysans qui ont eu recours aux pesticides, aux fongicides, aux herbicides ... par bidons entiers et sans aucune protection. Mo, lui, s'est toujours opposé à ces méthodes mortifères. Le jeune homme, féru d'écologie, revendique le respect de la nature. Mo a été élevé par Suzanne, institutrice, morte trop tôt, qui lui a donné le goût de la poésie et de Virgile. Et puis un jour, Brun tombe malade: Leucémie ... comme beaucoup de paysans des environs. Il réalise alors que son fils a raison. Désireux alors d'effacer ses dettes, tant financières qu'environnementales, de gommer son image "d'agricultueur", il va céder aux promesses alléchantes d'un promoteur éolien. Mo va alors hériter d'une terre "saccagée", enchaîné par un contrat machiavélique aux méthodes d'une brutalité qui le bouleverse. C'est plus qu'il ne peut supporter !

Ce roman âpre et douloureux, poétique et vibrant nous parle du naufrage des campagnes... comment la modernité et le profit ont fait disparaître le savoir séculaire de nos paysans. Avec des accents de Giono, ce roman s'accorde au rythme des saisons, à la flore, aux oiseaux, aux étoiles ... au silence des prairies.

Un coup de cœur proposé par Sylvie (Bibliothèque de Barfleur)

 

Réserver le roman