Documentaire

« Tout est dit dans mes chansons ». Cette phrase revenait souvent dans les propos d’Anne Sylvestre (1934-2020). C’est ainsi qu’elle invitait les journalistes ou les curieux qui l’interrogeaient sur sa vie et son œuvre à aller puiser à la source. Autrice, compositrice et interprète, Anne Sylvestre a vécu pour la musique pendant plus de cinquante ans. Écrire et chanter étaient au cœur de sa vie, nécessaires : « […] Ecrire pour tenter de dire, Dire tout ce qui m’a blessée, Dire tout ce qui m’a sauvée, Écrire et me débarrasser, Ecrire pour ne pas sombrer » - Chanson « Ecrire pour ne pas mourir » -

Femme libre et déterminée, artiste engagée sans être militante, elle est à l’origine de chansons magnifiques mais reste toutefois dans l’ombre de la chanson française. Elle fut mise dans la case « chanteuse pour enfants » après le succès de ses Fabulettes et n’en est jamais vraiment ressortie aujourd’hui. Véronique Mortaigne, journaliste et proche de la chanteuse, trace dans ce livre un portrait plus complet, plus complexe et plus juste d’Anne Sylvestre. Elle part de sa souffrance originelle : son père fut un collaborationniste notoire pendant la guerre et fut emprisonné pendant dix ans alors qu’elle était enfant. Elle garda une honte et un sentiment de culpabilité tout sa vie.

Véronique Mortaigne raconte également son trac, ses pleurs, avant chaque entrée en scène dans les années 1960, la difficulté à faire sa place en tant qu’autrice compositrice dans l’industrie musicale, sa sensibilité aux injustices et son inlassable soif d’écrire. Une artiste unique à (re)découvrir en mots et en musique.

Un coup de cœur proposé par Adèle (BDM)

 

Réserver le livre

 

Retrouver les CD les livres d'Anne Sylvestre de la BDM : cliquez ici