Roman

Pour Anne-Marie, la journée commence comme les jours précédents... elle prépare le petit-déjeuner, son mari Patrick prend sa douche, alors que son jeune fils Théo, tarde au lit. Mais malgré les apparences, ce jour n'est pas un jour comme les autres. Des cartons sont entassés dans un coin de la maison. Ces cartons marquent le départ de Théo, admis à la faculté située à quelques kilomètres de la maison familiale. L'étudiant a décidé de quitter le nid, de prendre son envol et part s'installer dans un petit studio. Une décision que la mère n'arrive pas à comprendre.

Pourquoi Théo part-il vivre dans un si petit espace alors qu'il a tout le confort dans la maison familiale ? Anne-Marie se pose de nombreuses questions peu convaincantes et a bien du mal à avouer la véritable raison de son comportement : elle n'arrive pas à accepter le départ de son "petit dernier". "Elle savait que ce moment arriverait, elle s'y était préparée et elle n'était jamais parvenue à l'imaginer". La douleur de la séparation, la crainte de l'oubli, la peur de se retrouver seule en tête à tête avec son mari, et comment se réinventer la vie à venir.. sans enfants ??

Avec des mots simples et touchants, Philippe Besson parle merveilleusement bien d'une mère faisant face difficilement au "syndrome du nid vide". Elle est si belle et si sincère cette femme avec qui le lecteur partage ses émotions, ses doutes, son chagrin, ses inquiétudes. Voici un roman bien doux et délicat, chargé en émotions emplies de tendresse. Un bel hommage aux mamans et il est certain que beaucoup se retrouveront dans la touchante Anne-Marie.

 

Un coup de cœur proposé par Sylvie (Médiathèque de Barfleur)

 

Réserver le roman