Fonda. Ce nom résonne dans l’histoire du cinéma américain : d’abord comme celui d’un homme, Henry Fonda, acteur légendaire des Raisins de la colère (1940) ou de Douze hommes en colère (1957). Puis comme celui de sa fille, Jane Fonda, qui va rapidement s’affirmer comme une actrice prometteuse (L’école des jeunes mariés, Barbarella) et comme une femme engagée.

Avec plus de 60 films à son actif, 2 oscars et une participation à de nombreux combats (contre la guerre au Vietnam, pour les droits des Noirs et des Amérindiens, pour l’accès à la contraception, pour le développement durable), elle s’est fait un prénom en affirmant sa personnalité et ses convictions. Guillaume Evin, journaliste et écrivain, revient sur cette destinée exceptionnelle dans une monographie richement illustrée de photographies et d’affiches de films. Son ambition est « de poser mon regard sur le phénomène Jane Fonda » et de comprendre pourquoi, « à plus de quatre-vingts ans, elle nous fascine toujours autant ». Un pari réussi !

En complément du livre, vous pouvez visionner le film Citizen Jane, l’Amérique selon Fonda, de Florence Platarets (2020) à voir sur la Médiathèque Numérique (Boîte à SEL). Passionnant !

 

Un coup de cœur proposé par Adèle (BDM)

 

Réserver la biographie