C'est l'histoire éternelle de la puissance de l'amour maternel. Kate Keller, jeune américaine vivant dans le sud des États-Unis dans les années 1880, met au monde une fille, Helen, qui devient pour elle sa seule raison de vivre. Quand celle-ci devient aveugle et sourde, à 2 ans, suite à une grave fièvre, sa mère vacille, culpabilise, mais veut sauver sa fille. Sauver sa fille des moqueries, du mépris, de la haine. 

Kate Keller entreprend des recherches et engage une professeure très spéciale, pour l'époque. Celle-ci entend apprendre à signer, à compter et à penser à la petite à partir de ses 6 ans. Cela fonctionnera-t-il ? Helen Keller va devenir la première femme aveugle, sourde et muette à obtenir un diplôme universitaire et une inépuisable militante pour la paix et les droits des femmes.

Angélique Villeneuve s'appuie sur des faits historiques pour narrer le parcours d'une mère et de sa fille, toutes deux hors-norme. L'amour fusionnel qui naît entre elles suite à l'arrivée du handicap est bouleversant. Une écriture poétique au service d'un destin exceptionnel, voilà un hommage remarquable aux femmes en général. 

 

Un coup de cœur proposé par Adèle (BDM)

 

Réserver le roman