Roman

Tobie Nathan nous offre ici une  magnifique fresque historique où s’entremêlent des personnages tous marqués par un passé tragique. Le roman s’ouvre sur l’enterrement de Zohar au cimetière de Pantin, à Paris. Son fils François est venu lui faire un dernier adieu en lui dédiant le Kaddish, la prière des morts. Ce dernier rendez-vous  va permettre au fils de mettre en lumière ce père pratiquement inconnu pour lui. Nous allons alors remonter le temps jusqu’en 1950, dans les quartiers pauvres du Caire où nombreuses tragédies ont vu le jour. Années noires en Égypte qui voit la destitution du corrompu Roi Farouk et l’arrivée du roi Nasser. Les anciens dignitaires nazis rejoignent l’armée, provoquant de nouveaux pogroms dans la communauté Juive dont fait partie Zohar, entraînant son exil en Europe. Jusqu’à la fin de ses jours, Zohar n’aura soif que de vengeance !! A travers les souvenirs de Livia, véritable garante de sa mémoire, Zohar renaît peu à peu. L’histoire rejoint l’Histoire, le romanesque rejoint la Réalité….

Écoutez, sentez, il vous parviendra les musiques, les rites, la magie, les parfums de l’Orient si magnifiquement portés par la plume élégante et envoûtante de Tobie Nathan. Une des nombreuses pépites de la rentrée littéraire de septembre 2020.

 

Un coup de cœur proposé par Sylvie (Bibliothèque de Montfarville)

 

Réserver le roman