Quelle fut la vie de Delacroix, peintre des célèbres tableaux La liberté guidant le peuple et La mort de Sardanapale ? Un an après sa mort en 1863, l’écrivain et ami Alexandre Dumas prend la plume pour raconter son parcours, son talent de génie et sa personnalité exceptionnelle, en s’appuyant sur de nombreuses anecdotes. Très jeune, Delacroix fut célébré par ses pairs et la critique en exposant pour la première fois au Salon du Louvre en 1822. L’État lui fit d’importantes commandes pour représenter des scènes historiques ou littéraires sur toile et sur monument. Pourtant, tout au long de sa vie, Delacroix dût subir d’âpres critiques : son style était imprécis, il ne respectait pas les proportions et ses dessins n’étaient pas assez fidèles à la réalité. Pour Dumas, le génie de Delacroix demeura incompris de son vivant : c’était celui de la fougue, de la virtuosité des couleurs, de la chaleur des teintes, de la puissance de la lumière et du bouillonnement des émotions. Un génie romantique.

Catherine Meurisse, auteure de "Moderne Olympia" et de "Les Grands espaces" où elle s’intéressait déjà à la vie de personnalités artistiques marquantes du XIXème siècle, rend ici un hommage jubilatoire à Delacroix. Elle accompagne le texte de Dumas de dessins humoristiques et de reproductions libres des œuvres de Delacroix, faisant de cet ouvrage à la fois une bande dessinée et un livre d’art. Un inclassable surprenant et très réussi !

 

Un coup de cœur proposé par Adèle (BDM)

 

Réserver la BD