La presse

"La salle est pleine et l’ignore encore mais elle s’apprête à vivre une expérience bouleversante.

Né d’aucune femme est une histoire dure et puissante qui narre l’histoire de Rose, adolescente vendue par son père à un homme aussi cruel qu’elle est innocente. Par un phrasé impeccable et une lecture sans faille, Stéphanie Noël habite littéralement tous les personnages bons, lâches, innocents, cruels qu’elle interprète. Sa voix accueille, enveloppe, porte jusqu’au fond de la salle où déjà des frissons courent sur l’échine des spectateurs subjugués. Grâce à elle et à l’ambiance sonore née des mains expertes de Sarah Auvray, les murs de l’auditorium de la Centrale n’existent plus. Ils ont été remplacés par ceux épais du domaine des Forges, où Rose perdra beaucoup plus que son innocence…

De passages violents lus d’une voix sombre aux mots chantés, Stéphanie Noël tisse une œuvre profonde, singulière, à la fois proche et lointaine de celle de Franck Bouysse. Une œuvre qui demeure longtemps, bien après que sa voix se soit tue."

Sud Ouest, Bertrand Dumeste

Né d'aucune Femme

Grand Prix des lectrices de Elle, Prix du roman inspirant Psychologies magazine, Prix des libraires,premier Prix Babelio. Prix de La Maison du livre de Rodez.  Prix Passion Passerelles de la librairie Passerelles de Vienne.

Détails des prochaines sessions

Aucune prochaine date